Sur le miroir du lac Inle

Catégories Myanmar

L’incontournable lac Inle est une destination qui figure parmi nos coups de cœur du Myanmar. Avant de naviguer sur le lac, nous partons nous perdre dans la campagne environnante. Une manière de nous imprégner de l’atmosphère du lieu et d’observer le quotidien des gens qui y vivent.

Les buffles d’eau, très utilisés dans la région, se rafraîchissent dans la rivière sous la supervision des enfants

Le lendemain nous partons à l’aube sur une petite embarcation pour passer la journée sur le lac. Le capitaine coupe le moteur de son bateau pour nous laisser apprécier dans le silence, la sortie du soleil de derrière les montagnes. Les jeux de lumières dans l’eau miroir rendent le moment exceptionnel.

Autour de nous, quelques travailleurs et pêcheurs sont déjà à pied d’œuvre. Tous ne pêchent pas de la même manière. En effet, nous avons pu observer principalement deux méthodes : la pêche à la nasse et la pêche au filet.

La particularité de la pêche au filet c’est que le pêcheur se place à la poupe de la pirogue, debout. Il rame en s’aidant d’une de ses jambes pour garder les mains libres.

Il existe une 3ème méthode, plus ancestrale et peu pratiquée, qui consiste à utiliser une cage en forme de cloche qui nécessite d’être en appui sur une jambe et d’utiliser la seconde pour tenir la cage dans les airs en attendant de la précipiter dans l’eau peu profonde.

Bien que nous n’ayons pas eu la chance de voir cela de nos propres yeux, nous avons vu des pêcheurs équipés pour ce genre de pêche.

En outre la pêche, on trouve sur le lac de la culture maraîchère avec de nombreux jardins flottants. Les produits récoltées sont ensuite vendus sur un petit marché traditionnel aux abords du lac. L’artisanat a également une place toute particulière puisqu’on y travaille la soie de lotus.

Les bûches de Tanaka, produit cosmétique que les Birmans s’appliquent sur le visage

Un détour dans les terres pour visiter la pagode Indein, composée d’une multitude de petits temples et stūpas, pour certains laissés en l’état et façonnés par le temps.

Sur le chemin du retour, nous profitons une dernière fois de l’atmosphère si particulière de ce lac, entourés par les jardins flottants et les pêcheurs.

1 commentaire sur “Sur le miroir du lac Inle

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *