Quand le phare s’allume, le manchot sèche ses plumes

Catégories Nouvelle-Zélande

C’est maintenant la région des Catlins, située au sud de l’île, que nous partons découvrir. Cette région est très représentative de la Nouvelle-Zélande avec ses phares tout au long de la côte, qui gardent l’océan, et ses collines verdoyantes sur lesquelles broutent inlassablement les moutons.

D’ailleurs, après deux jours de promenade entre plage et forêt, nous nous sommes retrouvés encerclés par un troupeau qui occupait toute la route.

Dîner gastronomique

Le soir du deuxième jour dans les Catlins, nous partons à la recherche du manchot à oeil jaune, « yellow-eyed penguin » en anglais, caractérisé par un bandeau de plumes jaunes au niveau des yeux. Difficile à apercevoir car très craintif, nous devons faire preuve de patience et de discrétion, cachés dans l’abri qui sert à les observer.

Par chance, après quelques minutes d’attente, nous apercevons une petite silhouette regagner la plage en se dandinant. Nous l’observons ébahis, en train de sécher ses plumes au soleil, avant de disparaître. Nous en verrons ce soir là deux autres effectuer le même rituel pour se mettre à l’abri avant la nuit.

 

Non loin de là se dresse le magnifique Nugget Point, phare majestueux surplombant plusieurs rochers qui émergent de l’océan.

Pour terminer cette belle journée, nous dînons au bord de la plage, éclairés par les dernières lueurs.

L’heure de la fin de notre roadtrip sur l’île du sud à sonné et nous reprenons la direction de Christchurch pour rentrer à Auckland. Mais avant cela, un arrêt aux étranges Moeraki Boulders qui bordent la plage.

Le dernier soir nous repartons à la chasse aux manchots mais il s’agit cette fois du manchot pygmée, le plus petit du monde avec ses 30 cm de haut et aux couleurs bleues argentées. Il n’est visible qu’à la tombée de la nuit.

Après plusieurs heures d’attente, deux manchots pointent le bout de leur bec, à peine visibles dans l’obscurité. Comme en témoigne ce panneau insolite, ils n’hésitent pas à traverser la route pour se cacher dans le buisson le plus proche.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *