Le long de l’Océan Pacifique et la Mer de Tasman

Catégories Nouvelle-Zélande

Deux semaines se sont écoulées depuis notre arrivée dans le monde des Kiwis (appellation pour dire Néo-Zélandais) et jusque là nous avons privilégié la compagnie de nos amis à l’exploration des îles. Mais notre temps en Nouvelle-Zélande nous est compté, alors nous décidons de nous consacrer à la découverte de l’île du sud réputée pour la beauté de ses paysages. Nous atterrissons donc à Christchurch où nous attend une voiture de location pour deux semaines palpitantes de road trip / camping.

Pour une question de météo nous commençons notre itinéraire par le nord et nous marquons un premier arrêt à Kaikoura, une ville depuis laquelle il est possible d’observer des baleines en bateau ou en avion. Ces activités étant hors de prix nous décidons de tenter notre chance en marchant le long du littoral. Et c’est ainsi que pendant un bref instant nous avons pu entrapercevoir une baleine faire son apparition à l’horizon.

Premier campement, face à la mer

Changement de décor, nous nous rendons à présent dans le domaine viticole des Yealands pour un pique-nique improvisé au milieu des vignes. Les parcelles entretenues à la perfection donnent l’impression d’être dans un décor de cinéma.

Le jour suivant nous partons randonner dans le parc national Abel Tasman où le parcours est une succession de plages paradisiaques. Le parc est tellement vaste qu’il n’est pas rare d’avoir une plage entière pour nous.

Le weka est l’un des grands volatiles emblématiques de Nouvelle-Zélande

L’oystercatcher est un oiseau côtier avec un long bec orange vif !

Les fougères sont très rependues et sont un symbole de la Nouvelle-Zélande

La météo est très instable et même après une journée ensoleillée, un orage peut très vite arriver !

Notre prochain arrêt a de quoi ouvrir l’appétit puisqu’il s’agit de Pancake Rocks. Une stratification fine de la roche qui, par érosion différentielle, prend l’aspect d’un empilement de blocs rocheux fins et horizontaux, d’où leur nom par analogie avec les pancakes. La roche calcaire érodée par les vagues et la corrosion par l’eau forment également des cavités qui résultes en geysers maritimes.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *