Les animaux fantastiques de l’île Santa Cruz

Catégories Équateur, Galápagos

Après une longue période de réflexion pour trouver les bonnes dates et le bon prix nous parvenons tant bien que mal à acheter nos billets pour la terre promise. Notre séjour débute par l’île de Santa Cruz. Seule une route dessert les trois villages de cette île. Nous séjournons à Puerto Ayora, le seul village où trouver un logement et de quoi organiser une sortie en mer.

Dès notre arrivée nous avons posé les sacs et nous sommes allés nous promener au milieu des tortues géantes. Dissimulées dans la végétation, leur carapace donne l’illusion d’un rocher planté au milieu d’une prairie. L’activité d’une tortue géante se limite à manger, prendre un bain de boue et dormir.

Le lendemain nous nous sommes promenés le long de la côte pour découvrir d’autres espèces, notamment les iguanes marins, qui se dorent la pilule, parfaitement immobiles, en nombre sur la plage. Nous avons pu observer également la technique de pêche du pélican qui n’hésite pas à torpiller au milieu des touristes pour attraper sa proie.

C’est lors d’une sortie en mer que nous avons pu admirer pour la première fois des lions de mer, de nombreux crabes et un oiseau étonnant, typique des Galápagos : le fou à pattes bleues !

Au port de Santa Cruz, la criée à elle seule nous divertie, avec tous ces oiseaux qui rodent, et parmi eux, un lion de mer qui n’attendent tous qu’une chose, les restes !

Notre dernière ballade nous conduit au centre Charles Darwin, célèbre aux Galápagos car il y a séjourné, et c’est l’étude de cette faune extra-ordinaire qui aurait inspiré sa théorie sur l’évolution des espèces. Nous y découvrons des bébés tortues et des iguanes terrestres, plus colorés que leurs cousins les iguanes marins.

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *